Poisson Koï: comment en prendre soin ?

À chaque fois que l’on évoque l’évolution du poisson Koï, l’on fait directement allusion à son entretien. Et si vous adorez ce genre de poissons, voici un petit tour d’horizon de la manière que vous pouvez entretenir vos carpes Koï.

Avant de parler de l’aménagement proprement dit de l’aquarium pour Koï, il faudrait rappeler aux uns et aux autres que ce poisson vit dans les eaux froides et non dans les eaux gelées. De ce fait, vous devez savoir que les carpes koï grandissent mieux à l’extérieur qu’à l’intérieur. Cependant, si les températures sont élevées, il est préférable de mettre en place un système de refroidissement pour votre bassin afin de conserver une bonne température.

Durant la période estivale, il est recommandé de mettre en place une zone ombragée pour éviter une trop importante montée en température de l’eau. C’est la raison pour laquelle le bassin doit avoir une profondeur raisonnable pour rester frais. En tout état de cause, le soleil peut provoquer des pathologies au niveau des écailles de la carpe. Reconnaissons tout de même que le poisson Koï résiste au changement des températures.

Malgré tout, il est nécessaire de construire un aménagement pour les carpes Koï. Allant dans ce sens, il est vivement recommandé de mettre des plantes aquatiques dans le bassin. Et parmi les végétaux les mieux adaptés, on peut citer entre autres les algues, les nénuphars ou encore les roseaux. De plus, vous devez aménager un système de filtration qui vous permettra d’éliminer les déchets dans votre bassin.

Enfin, les carpes Koï vivent dans des eaux froides et contenant de l’oxygène. De même, il ne doit pas y voir une forte dose de phosphate et de fer. Pour faire bref, une eau stagnante risque d’étouffer les carpes. Voilà pourquoi vous devez régulièrement y verser des ions magnésium et calcium.